1,2,3… GO’uttes,

EAU pour tous, tous pour EAU !

2013: Année internationale de la coopération dans le domaine de l’eau

QUOI?  Un PETIT projet porteur de GRANDS changements pour toute une communauté en région éloignée visant la réalisation d’un forage d’eau.

OÙ? Dans le petit village de Bulahar et la localité du même nom, situés dans la Corne de l’Afrique, plus précisément au Somaliland (au nord-est de la Somalie).

POURQUOI?  Le manque d’eau chronique dans cette localité et l’eau insalubre qui y est consommée a de lourdes conséquences sur la vie, la santé et l’éducation de ses habitants. Procurer une source d’eau salubre et permanente à Bulahar au Somaliland, c’est améliorer de façon significative la qualité de vie de plus d’un millier de personnes. C’est du même coup assurer la sécurité alimentaire et la scolarisation des enfants sur une base régulière. Ces derniers étant souvent sollicités pour les tâches reliées à la collecte et au transport de l’eau, voient leur scolarité compromise, voire interrompue en raison des déplacements forcés lors de grandes sécheresses, comme ce fut le cas en 2011.

COMMENT?  Par la construction symbolique d’une goutte géante érigée sur un mur de solidarité dans l’école vous contribuerez à la construction réelle d’un forage d’eau pour Bulahar!

  1. Un mur de la solidarité (mur de corridor ou d’escalier) dans l’école est identifié.
  2. La silhouette d’une goutte géante est dessinée.
  3. Les élèves fabriquent le ‘mur d’eau’, à partir de gouttelettes cartonnées au nom de chacun. Les gouttelettes apposée au mur de solidarité correspondent à un montant déterminé par les responsables du projet dans l’école. (Boîte à outils)

À noter: selon l’activité choisie (pistes  et idées) le nombre de classes participantes ou la taille de l’école, chaque gouttelette peut correspondre soit à un groupe-classe avec un cumul collectif soit à une gouttelette par enfant selon le défi réalisé. Dans tous les cas, le nom du groupe-classe ou de l’enfant est inscrit sur la gouttelette qui s’ajoute aux autres, dans la grosse goutte dessinée au mur. Tous contribuent ainsi symboliquement à la réalisation du forage d’eau.

QUAND? Le projet peut s’échelonner sur une à quelques semaines et culminer avec l’une des journées ciblées au calendrier pour faciliter l’arrimage du projet dans votre école (Moments-clés).  Par exemple, le dévoilement du mur peut avoir lieu lors de la journée mondiale de l’eau, le 22 mars, pour souligner l’engagement et la mobilisation de tous et annoncer le décompte final…

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES:

  • Sensibiliser l’élève aux grands enjeux reliés à l’eau sur la planète (eau source de vie ou de conflits, rareté de l’eau et inégalité dans sa distribution ou son accès, développement durable);
  • Éduquer à la consommation responsable, à l’environnement et à la solidarité humaine et internationale;

À noter : l’animateur ou l’animatrice du projet a accès à une panoplie d’outils en ligne! (Boîte à outils au menu Projet école)

  • Engager: offrir à l’élève l’occasion de partager et de se solidariser avec «plus défavorisés que soi»;
  • Souligner certains moments de l’année et certaines journées mondiales : élimination de la pauvreté (17  oct.), droits des enfants (20 nov.), Journée mondiale de l’eau (22 mars), Jour de la terre (22 avril)  (voir 1,2,3,…GOuttes – Moments-clés).

SUGGESTIONS…

  • Prévoir une amorce et un événement de clôture : présentation avec diaporama en classe ou en décloisonnement selon le nombre de classe (gymnase ou bibliothèque) en deux temps (voir objectifs pédagogiques ci-haut) afin de situer le projet, cibler les objectifs, mobiliser les élèves et les enseignants, marquer les points de départ et d’arrivée.
  • Présenter le projet au C.É. ou en A.G.A. à la mi-septembre.
  • Prévoir une communication aux parents.
  • Souligner l’importance d’un geste solidaire, individuel et collectif, capable de faire toute la différence dans la vie des personnes.
  • Former un comité sEAUlidaire avec calendrier (ex. encourager la collaboration entre plus vieux et plus jeunes de l’école, sur des actions ciblées ou pour la mise à jour de la goutte géante au mur, la collecte des gouttelettes, etc.);
  • Proposer un concours pour trouver un nom au projet;
  • Prendre des photos du mur de solidarité en cours de projet, avec des enfants à l’œuvre! Elles pourront être envoyées à la communauté de Bulahar; être déposées sur le site de Biyo-H20; servir à illustrer le projet dans diverses éditions de publications d’écoles, de commissions scolaires ou de journaux de quartier.

RETOMBÉES

L’intégralité des sommes recueillies sera versée à la construction du forage d’eau à Bulahar pour procurer de l’eau potable à toute sa population, qui pourra désormais:

  1. résister aux périodes récurrentes de sécheresse et de disette;
  2. accroître son niveau de santé;
  3. pratiquer la culture maraîchère et ainsi accroître la diversification alimentaire;
  4. accroître le niveau et le taux de scolarisation des enfants;
  5. alléger considérablement le travail de tous lié à la collecte et au transport de l’eau, ainsi qu’à l’abreuvement des bêtes;

Sommes toutes: économiser temps et énergies pour se consacrer à d’autres sphères d’activités et au développement durable!

PARTENAIRES ACTUELS

Organisme de bienfaisance enregistré au Québec sous le numéro (NEQ): 1168134451

 

Jésuites

Missions Jésuites, organisme de bienfaisance enregistré canadien: 119104891RR0001 (25, Jarry O. Montréal)

Réseau In-Terre-Actif: Un outil d'éducation et d'engagement pour de jeunes citoyens solidairesLe Réseau In-Terre-Actif, un organisme d’éducation et de coopération internationale depuis 1973.

 Parmi nos collaborateurs dans le milieu de l’éducation, soulignons le secteur de l’environnement et le SASEC -Service d’animation à la vie spirituelle et à l’engagement communautaire- de la CSDM.

Les enfants de Bulahar vous disent mahad sanid, MERCI !